Je stresse tout le temps, c’est épuisant

Je m’irrite avec tout le monde à cause du stress, j’aimerais pouvoir être plus détendue.

Frida, 41 ans

J’ai mal aux épaules, tellement je suis tendu. On me demande trop au travail et je n’arrive pas à dire non.

Paul, 33 ans

Le stress peut mener à l’épuisement

 

 

Le stress joue souvent un rôle important dans l’étiologie et/ou le maintien des troubles somatiques et fait également partie des facteurs qui causent ou amplifient la souffrance psychologique. Quatre-vingt pour cent des individus demande une consultation médicale pour des maladies liées au stress. 

Pour réagir et s’adapter face aux situations quotidiennes,l’organisme a mis en place de nombreux mécanismes qui sont regroupés sous le nom de système du stress. Ce système puise si besoin dans les ressources physiques, psychologiques et sociales. Par exemple, quand je fais du footing mon rythme cardiaque augmente pour donner plus d’énergie aux muscles ou si mon enfant me réveille la nuit, je dois supporter de ne pas dormir et de ne récupérer que le lendemain ou si je mange trop à un repas, j’aurai moins faim au prochain.

Le concept d’équilibre, “l’homéostasie”, est central. Nous vivons constamment dans un équilibre instable et nous sommes fréquemment tiraillés entre les exigences personnelles, les contraintes environnementales, le trop et le trop peu.

 

Efficacité prouvée pour traiter le stress

“J’ai fait un programme et en quelques séances, j’arrive mieux à gérer. Je me sens plus détendu.”

Il y a différentes méthodes qui sont validées scientifiquement et qui reposent sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC). Il s’agit essentiellement d’un ensemble de mesures éducatives et psychothérapeutiques visant à limiter l’effet perçu des contraintes et pressions extérieures et d’apprendre à résoudre les difficultés, les problèmes de vie et à faire face aux événements stressants du quotidien.

Pour cela, elles utilisent des techniques qui ont plusieurs objectifs :

1 Modifier la perception et l’interprétation des situations. Assouplir les systèmes de pensées négatifs sur le monde et soi-même. Apprendre à positiver.

2 Réviser ses propres attentes, objectifs, obligations et apprendre à mieux gérer le temps.

3 Maitriser les réactions émotionnelles par la relaxation ou en modifiant le regard sur la situation stressante.

4 Développer des attitudes et des comportements mieux appropriés et plus efficaces.

5 Améliorer l’hygiène de vie, se débarrasser des addictions.

Les techniques utilisées sont la relaxation, le contrôle respiratoire, le biofeedback, la méditation, la restructuration cognitive, la résolution de problèmes, l’affirmation de soi, etc.

Quelques changements dans vos habitudes pourraient améliorer sensibilité au stress

ACTIVITE PHYSIQUE Pratiquer une activité physique régulièrement améliore

non seulement la condition physique, mais participe au bien-être psychologique aussi. Les études montrent que les personnes qui font du sport régulièrement sont plus résistantes au stress.

HYGIENE DE VIE Une alimentation saine et régulière aide à être en forme, améliore ma santé dans son ensemble, avec un système immunitaire plus fort, une meilleure qualité du sommeil et une meilleure condition physique. Ainsi, une bonne hygiène de vie permet d’être plus fort, aussi psychologiquement.

PRENDRE SOIN DU SOMMEIL Des habitudes de sommeil adaptées à ses besoins, entre 6 – 8 heures, permettent une bonne récupération at augemente la résistance au stress.

FAIRE DES PAUSES Faire régulièrement des pauses dans la journée en allant marcher, prendre l’air, se relaxer ou méditer.

S’ORGANISER Ne pas se surcharger de taches de travail mais se fixer des micro-objectifs et se féliciter chaque fois on en atteint un.

STOP AUX AUTO-TRAITEMENTS J’évite de fumer d’avantage, boire de l’alcool ou prendre des produits illicites : ils peuvent me donner l’illusion d’une diminution du stress à court terme mais risquent d’aggraver l’intensité et la durée du stress à moyen et long termes.

TOUS LES JOURS Je prends conscience de mes réussites et je me félicite des petites victoires. Notre cerveau est programmé pour chercher les émotions positives et éviter les négatives Prendre conscience de chaque petite réussite permet d’ajouter du positif à notre quotidien mais surtout d’avancer vers le bienêtre.

Commencez maintenant avec une séance de relaxation

 

 

Restons connectéS