Une vie plus douce, en pleine conscience

avoir conscience du moment présent pour une vie plus douce

Il peut sembler difficile de trouver du temps de se poser. Comment apprendre à vivre «en pleine conscience»? Profiter du moment présent devrait être l’objectif, mais nos engagements personnels et professionnels nous stressent et sont des véritables obstacles à savourer pleinement nos vies. Mais que signifie vivre en pleine conscience? Comment pouvons-nous pratiquer de la pleine conscience dans notre vie quotidienne? 

Être en pleine conscience signifie être présent, accepter avec bienveillance nos émotions et pensées sans jugement. 

La recherche scientifique récente montre que nous passons la moitié de notre temps “absorbés” dans nos pensées. Mais attention! Tant que nous sommes “dans notre tête” nous ne sommes pas présents dans l’ici et maintenant.  En effet, les ruminations contribuent à notre mal-être. Notre esprit part à la dérive puisque comme un hameçon, nous sommes attrapés par nos pensées et le courant peut nous mener loin du moment présent. Si nous pensons à des souvenirs positifs, tant mieux, mais la plupart du temps nous nous perdons dans les inquiétudes ou regrets du passé. 

Nous perdons du temps et de l’énergie dans les ruminations alors que les vraies solutions n’y sont pas. Vivre en pleine conscience signifie d’entrer en contact avec ce qui se passe ici et maintenant. Cela permet une nouvelle manière d’aborder notre vie, d’apprendre à donner à notre esprit une plus grande clarté d’ordre et de tranquillité. Il peut même être bénéfique de faire en pleine conscience les activités quotidiennes les plus répétitives. Saisissons ces moments comme une opportunité de s’entraîner!

La pleine conscience est « AVOIR CONSCIENCE DE CE QUI SE PASSE » dans le moment présent

Prendre conscience de ce que nous vivons, ici et maintenant, ne doit pas être simplement confiné à quelques minutes de méditation, mais devenir une habitude dans notre vie quotidienne. Pourquoi ne pas se brosser les dents, rencontrer un ami ou même en attendre le train du matin en pleine conscience?

Chaque moment peut représenter une opportunité d’être dans le moment et de vivre notre vie plus épanouie.

N’essayons pas de libérer à tout prix notre esprit de pensées ou émotions qui se manifestent, cela n’est pas possible. Apprenons plutôt à observer leur flux, comment elles vont et viennent. N’ayons pas peur de nos pensées, apprenons à les accepter. Ce ne sont que des pensées. Nos pensées ne sont pas nous. Pas la peine de se battre contre elles.

pensée pleine conscience

Souvent lors de la pratique de la pleine conscience, on se rend compte qu’on a quitté le moment présent. On est de nouveau absorbé par nos pensées. Ce phénomène est tout à fait normal. Prendre conscience de cela va permettre de devenir plus attentif au fonctionnement de notre esprit. Pour ramener l’attention dans le moment présent, focalisons de nouveau sur l’exercice, sur nos sensations physiques ou sur la respiration. Essayons de rester présents dans le moment avec ce que nous sommes en train de faire.

Pratiquer la pleine conscience aide à améliorer notre humeur, notre bien-être et notre santé. La pleine conscience est l’acceptation consciente et équilibrée de l’expérience présente. C’est une ouverture sur l’instant présent pour le recevoir, agréable ou désagréable avec bienveillance et sans jugement.

Voici cinq exemples pour illustrer et différencier comment des activités quotidiennes peuvent être faites ou non en pleine conscience.

la pleine conscience dans les actes et gestes quotidiens
  1. ÊTRE EN PLEINE CONSCIENCE SOUS LA DOUCHE

    Sous la douche, tu commences la bataille quotidienne. en essayant de régler la température de l’eau, tu râles “pourquoi l’eau chaude n’est jamais comme il faut”. Tu n’es pas conscient de la sensation d’eau qui coule sur ton corps. Sans te rendre compte, ton esprit se déplace vers des pensées diverses traitant des sujets variés: la dernière série sur Netflix, le dossier qu’il faut finir au travail, le collègue qui n’est pas sympa… les enfants qui ne font pas leurs devoirs… et plein d’autres préoccupations encore.
    => La personne qui prend sa douche en pleine conscience sent l’eau chaude agréablement couler sur sa peau. Elle est consciente du parfum du gel douche et des sensations des mains sur la peau. Elle règle la température avant d’entrer dans la douche. Elle profite de ce moment de détente qui s’impose à elle. Elle respire lentement. Si un souci lui traverse son esprit, elle ramène son attention au moment présent. Elle se dit que les pensées et les inquiétudes n’ont pas lieu d’envahir sa conscience. Elle reste dans le moment en focalisant sur les sensations : les sons, la chaleur, la peau et les parfums.

  2. ÊTRE EN PLEINE CONSCIENCE EN SE BROSSANT LES DENTS

    Tu te brosse les dents avec ardeur, tout en regardant ton reflet dans le miroir. “Quelle minable apparence !”. Tu ne sais plus si tu as brossé tes dents en haut à gauche, puisque tu n’est pas vraiment conscient de tes gestes. Avec la brosse à dents dans la bouche, tu prépares le petit déjeuner, et cherches le téléphone que d’ailleurs tu ne trouves jamais.
    => La personne en pleine conscience prend conscience du goût, du parfum et de la texture du dentifrice. Elle est consciente de la sensation des pieds sur le sol de la salle de bain, de la façon dont le bras se déplace pour diriger la brosse à dents. Elle nettoie ses dents en pleine conscience et se sent satisfaite de ces gestes qui lui font du bien.

  3. ÊTRE EN PLEINE CONSCIENCE EN ALLANT AU TRAVAIL

    Tu te sens « écrasé » dans le train ou le bus, par tous ces voyageurs, chacun dans son monde. L’indifférence est partout : tous si près, mais tellement loin. Ta frustration grandit, bousculée par les gens comme si le monde était sur le point de se terminer. Tu retiens ton souffle parce que tu ne supportes pas le cocktail d’odeurs de sueur et de parfum bon marché. Tu rêves d’être transporté comme par magie dans un monde meilleur.
    => La personne en pleine conscience est consciente des gens qui l’entourent et reconnaît qu’eux aussi peuvent ressentir le même sentiment de malaise. Elle est consciente de l’environnement dans son ensemble et de sa propre résistance à celui-ci. Elle est consciente d’échapper au moment présent en essayant de voyager rapidement avec l’esprit vers des situations rêvées. Elle est consciente du trajet et de comment elle se sent. Oui le trajet est inconfortable, mais elle l’accepte.

  4. ÊTRE EN PLEINE CONSCIENCE PENDANT LA VAISSELLE

    Tu t’approches de l’évier, le cœur lourd. Tu fais frénétiquement la vaisselle, en essayant de tout finir dans les plus brefs délais. En commençant d’abord par les couverts, ils sont moins agaçants… La casserole pleine de graisse est évidemment la dernière à être lavée. En faisant la vaisselle les pensées partent ailleurs. Comme sur auto-pilote tu avances, seulement à moitié conscient de ce couteau tranchant qui se cache au fond de l’évier. Un coup d’oeil jeté au chat qui dort paisiblement sur le canapé. Tu te dis “Ce ne serait pas bien d’être un chat?”.
    => La personne en pleine conscience prend conscience des sensations dès que les mains touchent l’eau chaude et le liquide vaisselle. Elle sait comment laver la vaisselle. Elle prend le temps de s’assurer que chaque objet a été soigneusement lavé. Elle se sent utile. Elle est consciente de ce qui se passe autour d’elle et de la satisfaction que procure un travail bien fait.

  5. ÊTRE EN PLEINE CONSCIENCE QUAND ON ATTEND

    Tu es tendu et impatient en faisant la queue. Tu regardes sans but spécifique tes e-mails et messages WhatsApp. Facebook et Instagram. Tout pour te distraire de l’ennui et l’attente. Tu soupires à voix haute lorsque tu remarques quelqu’un qui traîne et qui te retarde. “Ne peuvent-ils pas aller plus vite? Qu’est-ce qu’ils sont lents!” Tu voudrais tout contrôler, et ça t’agace de perdre du temps.
    => La personne en pleine conscience part préparée pour ce dont elle a besoin. Elle observe son humeur changer lorsqu’elle voit de nouveau la file d’attente. Elle est consciente de ce qu’elle ressent. Le stress la fait respirer plus vite. Elle observe même des tensions dans ses épaules. Elle remarque la tendance à se distraire du moment présent. L’interaction avec les gens qui l’entourent lui permet de rester connectée et être plus présente.
ramenons l'attention au moment présent

Prenez le temps pour vous entraîner. Il n’est pas facile au début, l’attention a tendance à partir ailleurs. Les pensées dérivent vers la liste des courses ou aux soucis du quotidien. Essayez le plus souvent possible de ramener l’attention dans le moment présent. Le reste peut attendre quelques minutes. Après quelques jours d’entraînement, tu verras émerger une nouvelle conscience de ce qui est présent dans ta vie depuis toujours, mais que tu n’avais pas remarqué auparavant.

Retour haut de page