Suis-je affirmé.e? Avez vous un style de communication affirmatif, agressif ou inhibé?

“Je fais le test” Vous recevrez le résultat par mail :
Prénom
Nom
Votre mail

Suis-je émotif, sensible aux remarques, aux critiques d’autrui ?

Suis-je colérique ou rapidement irritable ?

Suis-je perfectionniste, ai-je tendance à ne pas être satisfait de ce que j’ai fait ou de ce que les autres ont fait ?

Ai-je le cœur qui bat vite, de la transpiration, des tremblements, des secousses musculaires, par exemple au niveau du visage, des paupières ?

Est-ce que je me sens tendu au niveau des muscles, ai-je une sensation de crispation au niveau des mâchoires, du visage, du corps en général ?

Ai-je des problèmes de sommeil ?

Suis-je anxieux, est-ce que je me fais souvent du souci ?

Ai-je des manifestations corporelles comme un trouble digestif, des douleurs, des maux de tête, des allergies de l’eczéma ?

Est-ce que je suis fatigué ?

Ai-je des problèmes de santé plus importants comme un ulcère d’estomac, une maladie de peau, un problème de cholestérol, de l’hypertension artérielle, un trouble cardio-vasculaire ?

Est-ce que je fume ou bois de l’alcool pour me stimuler ou me calmer ? Est-ce que j’utilise d’autres produits ou des médicaments dans ce but ?

J'hésiterais à téléphoner à un grand établissement de commerce ou à une administration.

Je préférerais poser ma candidature pour un autre travail par lettre plutôt que par un entretien personnel.

Je trouve embarrassant de renvoyer une marchandise.

Si un parent proche et respecté est en train de m'ennuyer, j'étoufferais mes sentiments plutôt que d'exprimer cette gène.

Il m'est arrivé de ne pas poser des questions, par peur de paraître stupide.

Pendant une discussion serrée, j'ai souvent peur d'être bouleversé(e) au point de trembler de tout mon corps.

Si un conférencier réputé et respecté dit quelque chose que je pense inexact, j'aimerais que le public entende aussi mon point de vue.

J'évite de discuter les prix avec les représentants et les vendeurs.

Lorsque j'ai fait quelque chose d'important et de valable, je m'arrange pour le faire savoir aux autres.

Je suis ouvert et franc au sujet de mes sentiments.

Si quelqu'un a répandu des histoires fausses et de mauvais goût à mon sujet, je le vois aussi vite que possible pour une explication.

J'ai souvent un moment difficile lorsque je dois dire non.





 J'ai tendance à contenir des émotions plutôt que de faire une scène.





Je me plains lorsque le service est mal fait, dans un restaurant ou ailleurs.

Souvent je ne sais pas quoi dire lorsqu'on me fait un compliment.

Au cinéma, au théâtre, ou lors d'une conférence, si un couple près de moi est en train de parler à voix haute, je lui demande de se taire ou d'aller autre part.

Quiconque cherche à passer devant moi dans une queue risque une bonne explication.

Je suis rapide dans l'expression de mes opinions.

Il y a des moments où je ne sais pas quoi dire.


Affirmation de soi – définition

L’affirmation de soi est la capacité à exprimer ses émotions, ses pensées et ses opinions ou à défendre ses droits tout en respectant ceux des autres. Cette capacité n’est pas innée, elle s’apprend et se travaille. Elle permet d’avoir des comportements dits «affirmés». 

Le comportement affirmé permet à une personne d’agir au mieux de ses intérêts, de  défendre son point de vue sans anxiété exagérée, d’exprimer avec sincérité et aisance ses sentiments et d’exercer ses droits sans dénier ceux des autres. 

L’apprentissage d’affirmation de soi passe par l’apprentissage de la reconnaissance de ses propres émotions, pensées, opinions. Il s’agit en effet de respecter ce que l’on ressent, ce que l’on pense et d’agir en accord avec nous même. 

Affirmation de soi – principes

Entraînement aux compétences sociales : l’affirmation de soi conduit, plutôt que la manipulation, la soumission ou l’hostilité, à des relations interpersonnelles plus satisfaisantes : 

Passif ou inhibéAffirméAgressif
Droits personnels+++
Droits des autres+++

Lire aussi: Le Guide complet pour améliorer l’affirmation de soi

Partager l’article


Retour haut de page